Stratégie éditoriale : 9 conseils pour créer un blog qui vous ressemble

Consultante éditoriale - Paris

Stratégie éditoriale : des conseils pour créer un blog qui vous ressemble

Après avoir interviewé trois médias de marque de référence : le magazine de la MAIF, le Monde selon Alphonse et 18h39 de Castorama, voici en 9 points, ce qu’il faut en retenir pour mettre en place une bonne stratégie éditoriale.

1ère étape d’une bonne stratégie éditoriale : bien étudier sa cible pour comprendre ses attentes 

Pas de bonne stratégie éditoriale sans un étude approfondie de votre cible et de ses attentes. Ainsi aux Talents d’Alphonse, Alexane a passé beaucoup de temps à essayer de comprendre les besoins de ses lecteurs. « Nous avons envoyé des questionnaires pour mieux connaître nos lecteurs. Nous avons reçu des milliers de réponses qui nous ont beaucoup aidés à mieux les cerner ! » Elle a même pris le temps de prendre un café avec une cinquantaine d’entre eux ! C’est ainsi qu’elle s’est rendue compte que ces jeunes séniors ne se reconnaissaient pas dans la presse senior actuelle et qu’il y avait un média à créer pour répondre à leurs besoins et leurs envies. 

A la MAIF, les sociétaires répondent chaque année à un questionnaire qui aide l’équipe à définir sa stratégie éditoriale : « Nous avons des lecteurs curieux et passionnés. Ils n’ont pas envie qu’on leur parle uniquement de nos offres d’assurance ! Dans le baromètre de lectorat que nous réalisons chaque année, ils nous font savoir qu’ils veulent de la prospective, des avis d’experts. Ils veulent savoir ce que la MAIF pense de ce qui se passe dans le monde, de l’actualité. Ils veulent des éditos engagés de nos dirigeants », explique Véronique Bonnet-Leclerc, responsable du pôle éditorial à la MAIF.

Ce n’est qu’une fois avoir bien étudié son lectorat cible, qu’Alexane a défini sa stratégie éditoriale. «Nous partons de leurs problèmes pour trouver des solutions de notre époque, innovantes comme pourraient le faire leurs enfants ou petits-enfants.»

Apporter une information de qualité

Le point commun de ces 3 entreprises qui explique leur succès : miser sur la qualité éditoriale, écrire des articles de qualité rédigés par des journalistes ou des rédacteurs web expérimentés. « Nous nous devons d’apporter une information de qualité, sourcée et vérifiée. C’est pourquoi le pôle éditorial est constitué de 6 journalistes professionnels permanents en charge du print et de la version web », explique Véronique Bonnet Leclerc.

Idem chez Castorama qui, dans sa stratégie éditoriale a tout de suite parié sur la qualité et a démarré avec une équipe de 3 journalistes à temps partiel. Quatre ans plus tard, face au succès l’équipe est composée de deux journalistes vidéos, un community manager et 4 journalistes écrits.

Alexane qui travaillait seule jusqu’ici s’est entourée d’un comité éditorial qui l’aide à sélectionner les sujets, à les écrire et les relire.

Donner sa vision du monde

Autre point très important : donner à travers votre ligne éditoriale votre vision du monde. Votre lecteur veut mieux vous connaître, comprendre ce qui vous fait vibrer, quels sont vos engagements. N’essayez pas de plaire à tout le monde, plaisez à une communauté sincère qui vous aimera et vous suivra pour ce que vous représentez. 

Chez Castoramala ligne éditoriale de 18h39, est « bien chez soi, mieux sur la planète ». Il prône un mode de vie responsable : consommer moins mais mieux, faire du do it yourself. « C’est un discours audacieux que l’on n’attend pas dans la grande distribution et qui contrairement à ce qu’on pourrait penser ne les dessert pas du tout. Nos lecteurs viennent sur le site pour prendre l’air du temps. Eux aussi sont dans des démarches de plus en plus écologiques : prêt d’outil, utilisation de fab lab, réduction des déchets. Nos articles les intéressent. »

Impliquer sa communauté

Aux Talents d’Alphonse, après une année à travailler seule, Alexane a voulu engager sa communauté. « Maintenant je travaille avec un comité de rédaction composé de 7 rédacteurs séniors bénévoles et 3 personnes de l’équipe des Talents d’Alphonse. J’ai lancé un appel à contribution l’année dernière et j’ai eu plusieurs centaines de réponses. » C’est avec ce petit groupe impliqué et bénévole qu’elle choisit les sujets et les teste.

Pas besoin donc d’être une grosse entreprise pour créer son média. Les Talents d’Alphonse ont su jouer sur la sincérité de leur démarche pour impliquer des seniors talentueux et qui sont heureux de participer à cette aventure et de les faire profiter de leur expérience.

Laisser le temps au projet de s’installer

Un média ne se construit pas en quelques mois. Pour en voir les bénéfices et laisser à vos articles le temps de s’installer sur Google, il faut du temps. Chez Castorama, 18h39 a mis deux ans a décollé. Aux Talents d’Alphonse, le succès est aussi venu au fur et à mesure passant de  3500 abonnés à 53 000 en deux ans. Il faut donc s’armer de patience.

Intégrer le SEO de manière intelligente

Le SEO est une donnée, bien sur importante à prendre en compte lorsque l’on écrit un article mais cela doit être fait de manière intelligente. Aujourd’hui, Google sait reconnaître un article de qualité d’un article tellement optimisé qu’il en perd tout son sens. Miser sur un contenu pertinent, qui vous ressemble avec quelques mots clés placés aux bons endroits sans être lourds ! « Le tout doit rester naturel et fluide. Mais le SEO n’influence pas le choix des sujets. Le responsable SEO nous donne seulement des outils pour mieux les angler : que recherchent les lecteurs ? quelles sont les requêtes utilisées ? Nous nous positionnons sur des sujets où la concurrence n’est pas trop grande », explique Emmanuel Chirache rédacteur en chef de 18h39.

Ecrire régulièrement

Le secret d’un blog qui marche : la régularité. A minima un article par semaine. Cela semble le bon rythme pour démarrer. C’est ainsi qu’à commencer le Monde selon Alphonse. Si vous avez les moyens de mettre en place une équipe éditoriale plus conséquente, n’hésitez pas à mettre deux ou trois articles. Mais, mieux vaut un bon article de qualité qui apporte une information intéressante à vos lecteurs que 3 articles SEO, écrit à la va vite et sans réel intérêt. 

Diversifier ses contenus 

Vous le verrez au fil du temps et du succès, il faut diversifier ses contenus pour continuer à surprendre le lecteur et rester à la page. Il faut donc suivre les évolutions du contenu sur le web. Chez Casto, ils ont pris le virage de la vidéo au moment où cela explosait avec le Smartphone. « A ce moment-là, les algorythmes de Facebook privilégiaient les vidéos et mettaient les articles au second plan », raconte Emmanuel Chirache. Au Monde selon Alphonse, depuis peu, l’équipe propose de nouvelles rubriques et s’est lancée dans le podcast. Très en vogue en ce moment.

Différencier le média de la marque

« Nous ne parlons pas des Talents d’Alphonse dans le média. C’est un vrai choix. Nous ne voulons pas mélanger les deux pour garder notre crédibilité. La seule chose qui relie le « Monde selon Alphonse » aux « Talents d’Alphonse », c’est un bandeau en bas des articles, explique Alexane. Et pourtant, grâce aux Monde selon Alphonse, plus de 50 000 personnes entendent parler de nous chaque semaine sur un sujet qui les intéresse. Les articles sont beaucoup partagés. Un grand nombre de nos inscrits nous ont connus grâce au média. En rédigeant du contenu qui a du sens, nous avons réussi à nous construire un rôle légitime et à être crédible. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *